Ne plus avoir mal au dos

L'école du dos !

Que faire pour
ne plus avoir
mal au dos ?


 


En résumé, voici ce que vous devez faire ou ne pas faire pour en finir avec vos maux de dos ou douleurs d'arthrose :

>> LUMBAGO, SCIATIQUE, HERNIE DISCALE :

1. Avant toute chose, vous devez apprendre et appliquer impérativement les 3 Maîtres-mots de la prévention des maux de dos : la relaxation, l'étirement et le bon maintien. Vous apprendrez tout cela sur notre page "Prévention des maux de dos". Ceci est extrêmement important.

2. Faites de l'exercice, bougez : en page d'accueil de notre site, nous vous offrons gratuitement chaque jour du mois une vidéo différente (au total, 30 vidéos différentes) d'un petit exercice pour entretenir votre dos.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi acquérir directement l'accès aux 30 vidéos pour la modique somme de 9,99 euros au lieu de 14,99 euros. Cette petite contribution nous aidera à poursuivre nos recherches dans le domaine de la santé.

En prime, vous recevrez mon secret : "Comment j'ai guéri mon dos tout seul ?"

Les quels de ces exercices vous conviennent le mieux ? Nous vous conseillons de demander à votre ostéopathe ou votre kiné lesquels de ces exercices sont les plus recommandés dans votre cas. Chaque pathologie, chaque cas est spécifique.





3. Voyez au moins une fois par an votre ostéopathe ou votre kiné afin de faire un bilan de votre dos. C'est très important.

4. Infiltrations : pas recommandé. Certains médecins en sont fans : la première piqure, vous ressentez un soulagement. Après quelques mois ou quelques années, la douleur revient de plus belle, et la deuxième injection est moins efficace. Et lorsque vous arriverez à la troisième, vous ne ressentirez plus d'effets, et l'état de votre dos se sera aggravé. Refusez donc.

5, Anti-inflammatoires : je suis POUR. Mais pas n'importe lesquels : prenez l'anti-inflammatoire le plus fort et le plus naturel. Vous serez vraiment surpris du résultat : l'ail.
Comment le consommer ? Très simple. Matin et soir durant deux semaines (les effets seront ressentis déjà après deux à quatre jours), vous prenez une gousse d'ail que vous pelez et coupez en 6 ou 8 petits morceaux. Vous avalez le tout avec un grand verre d'eau.

6. Renforcement de votre musculature dorsale : Faites des abdos ? OUI, mais... Renforcer les muscles abdominaux présente des avantages et des inconvénients.

Les avantages :
- cela élimine les graisses et fait maigrir : excellent.
- cela redessine notre musculature abdominale : un ventre bien ferme avec de beaux abdos, c'est un rêve que beaucoup considèrent comme impossible. Et pourtant, non, ce n'est pas impossible. Il suffit d'un peu (ou un peu beaucoup) de volonté.

Les inconvénients : en musclant les abdos, vous rétrécissez les muscles et provoquez une légère inclinaison du corps vers l'avant. Des effets indésirés peuvent en découler, comme par exemple une répercussion négative sur la spondylarthrite ankylosante de la hanche ou des sacro-iliaques.

En résume, les abdos, c'est très bien, mais à une condition : commencer par retonifier les 258 petits muscles rigidificateurs de la colonne vertébrale (voyez notre Méthode de retonification), afin d'éviter un déséquilibre néfaste à votre dos.
Notez bien que ce renforcement doit s'effectuer en dehors de toute période de crise.

Voyez la Méthode Wilvers de retonification des 258 petits muscles rigidificateurs de la colonne vertébrale sans effort développée par L'école du dos.

Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo :
MagicBack



>> ARTHROSE, SPONDYLARTHRITE ANKYLOSANTE,... :

idem ci-dessus, mais en plus :
- supprimez tous les produits laitiers de votre alimentation : lait, fromages, biscuits, pâtisseries, crèmes, gâteaux,...
- évitez le vin blanc : préférez le vin rouge, avec modération.
- certains exercices spécifiques à votre cas sont très recommandés. Consultez un bon kiné, ostéopathe ou rhumatologue qui vous indiquera lesquels vous conviennent le mieux. S'il refuse ou est réticent, voyez un autre professionnel plus "ouvert" et moins tenté de vous prescrire des médicaments très souvent dangereux.


I N C R O Y A B L E !


Comment un simple particulier s’est guéri tout seul...
Voyez ce témoignage d’un simple particulier qui a beaucoup souffert du dos : double hernie discale (pas trop grave) et surtout spondylarthrite ankylosante (ça, c’est vraiment sérieux).
Aujourd'hui, il n'a plus RIEN. Il est RAJEUNI.
Ne manquez pas de lire son histoire ci-dessous :



> SPONDYLOLISTÉSIS :

Nous n'avons pas de solution miracle. Seulement renforcez les abdos et les dorsaux.


>> JEUNES ENFANTS :

Si vous avez des enfants, à partir de 3 ans, il est recommandé de voir un ostéopathe au moins une fois par an, afin de s'assurer que sa colonne est en bonne santé, et qu'elle n'a pas tendance, par exemple, à développer une scoliose. La scoliose, si elle est détectée suffisamment tôt, peut être corrigée par l'ostéopathe. Dans le cas contraire, si on la détecte trop tard, elle restera à vie, et les douleurs qui l'accompagnent aussi.



Voyez aussi comment éliminer vos crampes nocturnes et les douleurs de croissance de votre enfant.
Jaime Pub
Si vous avez aimé notre site, dites-le nous, et partagez-le sur Facebook !