Hernie discale

L'école du dos !

Hernie discale :


Rarement nécessaire
de l'opérer.
Il suffit souvent de changer quelques habitudes.


Une hernie discale est une saillie d'une partie d'un disque intervertébral dans le canal rachidien, provoqué par l'expulsion en arrière de son noyau gélatineux, le nucleus pulposus.

La hernie discale survient le plus souvent au niveau des dernières vertèbres lombaires, lesquelles sont les plus sollicitées et subissent les plus fortes pressions lors d'un mouvement de force ou d'un traumatisme, et peuvent ainsi entraîner une compression des racines du nerf sciatique.

La présention de la hernie discale passe par un bon maintien et une bonne relaxation générale.
Evitez formellement le stress en cas d'hernie discale.

Petits exercices sympas à faire 1 ou 2 minutes pour vous sentir mieux em cas d'hernie discale :


+ Voyez aussi 30 vidéos gratuites d'exercices contre le mal de dos

Entre deux vertèbres, on trouve un disque intervertébral d'une structure fibreuse et solide avec un noyau gélatineux, servant d'amortisseur contre les chocs. En cas de fissure ou de rupture d'un de ces disques, on obtient une hernie discale, le plus souvent dans la partie lombaire de la colonne vertébrale (lombalgie). Mais la hernie discale peut aussi toucher, plus rarement, les vertèbres cervicales.

La hernie discale provoque une compression du nerf sciatique qui s'accompagne généralement de douleur tout le long de la jambe, la sciatique.

Qui est le plus affecté ?
La hernie discale frappe surtout entre 30 et 55 ans, plus souvent les hommes que les femmes, vu qu'ils sollicitent davantage la force physique à travers leur métier ou le sport. Mais la hernie peut aussi affecter des personnes peu actives, souvent très sédentaires, par manque d'exercices.

Causes de la hernie discale.
Le dessèchement des disques intervertébraux avec l'âge ou avec l'usure de mauvaises positions est la principale cause de la hernie discale. Les disques perdent leur souplesse et leur élasticité. C'est la déchirure. Voir notre rubrique Causes des maux de dos.

Qui consulter ?
En cas de douleur dans le dos, quelqu'en soit l'origine, n'hésitez pas à consulter au plus vite un ostéopathe.
Consultez un médecin en urgence si le mal de dos s'accompagne d'incontinence ou rétention urinaire ou fécale, d'impuissance ou d'une grande faiblesse dans les jambe.

Symptômes de la hernie discale.
La douleur a tendance à s'exacerber dès qu'on sollicite les muscles du dos : lorsqu'on se penche vers l'avant, qu'on éternue, qu'on tousse ou qu'on fait un effort. La douleur s'accentue également en position assise prolongée, en position debout ou couché sur le ventre.
Hernie discale située au bas du dos : des douleurs lombaires (lombalgie) accompagnées ou pas d'une douleur à l'arrière d'une jambe, le long d'un nerf sciatique (névralgie sciatique).
Hernie discale située au cou : une raideur et des douleurs au cou. La douleur s'étend parfois aux épaules ou aux bras, le plus souvent d'un seul côté. Des fourmillements, des engourdissements ou une sensation de faiblesse peuvent être ressentis dans le bras et l'avant-bras.

Personnes à risque
Les personnes qui pratiquent des métiers ou des sports exigeants physiquement.
Les femmes enceintes.
Les personnes de grande taille.
Les personnes dont un proche parent souffre de hernie discale.

Facteurs de risque
Les mauvaises postures, la faiblesse des muscles abdominaux ou des muscles rigidificateurs de la colonne (voyez la Méthode Wilvers de retonification de la colonne), l'obésité,... aggravent fortement le risque d'e connaître une hernie discale.

Prévention de la hernie discale.
Pour éviter la hernie discale ou son risque de récidive, il importe d'adopter un mode de vie sain, de faire régulièrement de l'exercice (voyez nos 30 vidéos gratuites), et de suivre ces conseils de prévention des maux de dos.

Traitements médicaux de la hernie discale.
Ne tardez pas à voir votre ostéopathe qui vous orientera au mieux. Trouver un ostéopathe près de chez vous.


Et vous ? Vous avez une heunie discale ? Vous comptez vous faire opérer ? Vous comptez sur votre ostéopathe ? Quels exercices vous a-t-on recommandé ? Vos avis nous intéressent :

Voyez aussi comment éliminer vos crampes nocturnes et les douleurs de croissance de votre enfant.
Jaime Pub
Si vous avez aimé notre site, dites-le nous, et partagez-le sur Facebook !